LE TRAVAIL DE BÉTON

mode de création

TECHNIQUES DE FABRICATION

mode de création

TECHNIQUES DE FABRICATION

Le moule

Pour réaliser mes pièce en béton, j’ai besoin d’un moule. J’ai fais le choix de ne pas faire de série. Chaque pièce est unique. Pas de moule silicone, pas de reproduction. Evidemment, c’est du travail, mais la satisfaction de la pièce à chaque fois différente me réjouie.

Mes moules sont en général de formes rondes. C’est à travers le cercle que je m’exprime le mieux. C’est ma signature. Pas d’enfermement, l’énergie de la sculpture circule. Soit je récupère les moules, soit je les réalise en résine. Formats ronds et concave. Pour les pièces texturées je réalise un autre moule à l’intérieur du moule en résine.

La préparation

La recette : du ciment, du sable extra fin, de l’eau et de la fibre de verre ou polypropylène. Je malaxe et obtiens une pâte onctueuse. Mon béton n’est pas liquide. Je le prend en main et le presse dans le moule. J’aime pouvoir le toucher, avoir un contact direct avec la matière, malgré les gants.

Je sens si sa texture est suffisamment souple, ni trop sèche, ni trop mouillée. Le démoulage se fait 24h ou 48h plus tard selon la température de l’atelier.

Les couleurs

Mon béton est un ciment blanc au sable très fin.
Selon les résultats que je souhaite obtenir, je laisse le béton blanc, je le teinte dans la masse ou comme une toile de peintre, je le peins avec des patines après séchage.

Les oxydes utilisés sont propres au béton : de fer, de manganèse, de cuivre, ils agissent en grignotant légèrement la surface et révèlent leur tons après séchage.

l’évolution du béton

LE BÉTON ET URBANISME

l’évolution du béton

LE BÉTON ET URBANISME

Bien que le béton dans sa conception large ait une histoire très ancienne, la découverte du béton de ciment aura été un déclencheur de son usage massif.

Longtemps perçu comme un matériau pauvre, inférieur à la pierre, le béton de ciment est devenu un matériau phare du XXème et du XXIème siècle.

La découverte du béton à hautes performances puis des Bétons Fibrés à Ultra-hautes Performances entre les années 1980 et 2000 stimule davantage encore son emploi pour des constructions dont la durabilité et les propriétés physiques s’améliorent.

Aujourd’hui, nombre de voix s’élèvent contre l’ampleur de la « bétonisation » et l’importance prise par l’industrie du béton de ciment :

  • Un impact environnemental important
  • L’exploitation des granulats
  • Les émissions de CO2 liées à la fabrication

Les industries du béton et du ciment ont dû adapter leur modèle de production en optimisant leur impact carbone. Le recyclage du béton et des déchets liés au bâtiment est devenu un enjeu majeur pour l’industrie. Or les filières de recyclage et de réemploi ne peuvent se développer sans un réel travail de coordination entre les acteurs politiques et industriels.

 

ORIXE IN SITU

Le béton écologique existe

Il implique l’utilisation des résidus industriels contenant une forme active de silice et d’alumine : cendres d’usines d’alu-minium ou de centrale à charbon, métakaolin ou laitier de haut fourneau.

L’adoption de ces alternatives écologiques serait encore freinée par le lobby cimentier et ses normes limitant la part de laitier dans le béton destiné à la construction.

Il y a aussi des alternatives pour construire autrement, tels que les matériaux en fibres végétales bio-sourcés, le bois mais aussi le béton chanvre, le béton d’argile, le béton de terre, …

Les freins au développement des alternatives diffèrent selon l’état de la recherche, qui sont pour partie techniques, mais aussi d’ordre culturel et structurel

 

« Construire durable, c’est aussi savoir de ne pas construire. Le principal enjeu, c’est d’arrêter de détruire, pour plutôt réhabiliter massivement le monde déjà là » 

Philippe Madec, architecte

les tendances

BETON ART, DESIGN ET LUXE

les tendances

BETON ART, DESIGN ET LUXE

Alors qu’on le considère le plus souvent comme un simple matériau de construction, le béton séduit chaque jour davantage les designers.

Brut et minéral, il apporte force et finesse à leurs créations, que ce soit dans le domaine de la mode, de la bijoute-rie, de la décoration d’intérieur ou de l’art. 

Grâce à des adjuvants, fibres, pigments… les designers ont toute liberté de texture, de forme et de couleur, pour mieux questionner nos objets du quotidien, les réinterpréter et les sublimer.

  • https://www.conjugaison-creation.fr
  • https://www.patrice-fabre.com
  • https://www.fernandroby.com
  • https://bybeton.fr/david-guinberteau-lempreinte-minerale-du-beton
  • https://design-milk.com/concrete-handbags-by-ivanka-design-studio/

Your Cart